LA PEAU

Affections du cuir chevelu

Les cheveux

Le cheveu humain est une structure kératinisée dont le développement normal (cycle capillaire) s’effectue en trois étapes):

Phase anagène (ou de croissance)

Phase anagène (ou de croissance)

Qui dure entre deux et six ans. Le cheveu naît et pousse en moyenne d’un centimètre par mois. Le follicule a une activité permanente. 90 % des cheveux se trouvent dans cette phase.

Phase catagène (ou de repos)

Phase catagène (ou de repos)

C’est une phase de stabilité qui dure généralement environ trois semaines. Le cheveu cesse de pousser et se sépare de la papille.

Fase telógena (caída)

Phase télogène (ou de chute)

Dans cette étape, le follicule se repose et commence à tomber. C’est une période qui dure environ 2 à 5 mois.

Follicule pileux

Le follicule pileux contient essentiellement le cheveu, une structure kératinisée qui s’étend d’une invagination épidermique à sa profondeur (papille dermique), où il reçoit la nutrition cellulaire. C’est dans l’infundibulum que débouche le contenu excrété par les glandes:

Glandes sudoripares

Elles contrôlent la température en excrétant de l’eau et d’autres substances (sel, ammoniac, acide urique, urée, acide lactique). Elles exercent en outre une fonction olfactive, du fait qu’elles sécrètent une substance qui se contamine rapidement et génère notre odeur caractéristique.

Glandes sébacées

Elles produisent des lipides qui aident à maintenir la couche de protection externe.

Chaque cheveu pousse à partir d’un follicule pileux et chaque follicule pileux suit son propre cycle, qui est indépendant de ceux qui sont autour de lui. C’est pourquoi, à un moment donné, chaque cheveu se trouve dans une phase différente de son cycle de vie. Sur le cuir chevelu d’une personne ne souffrant pas d’alopécie, il existe entre 100 000 et 150 000 cheveux, dont 85 à 90 % sont en phase anagène, ou période de croissance, 1 à 2 % en phase catagène, ou de repos, et 13 à 14 % en phase télogène, ou de chute.

85-90%

DEL CABELLO SE ENCUENTRA EN FASE ANÁGENA (CRECIMIENTO)

13-14%

DEL CABELLO SE ENCUENTRA EN FASE TELÓGENA (CAÍDA)

1-2%

DEL CABELLO SE ENCUENTRA EN FASE CATÁGENA (REPOSO)

Chute des cheveux

Nous savons que, sur 100 cheveux que nous avons, il y en a toujours environ 12-15 % en phase de rechange, et que nous pouvons mettre près de quatre ans pour renouveler complètement toute notre chevelure.

En moyenne, on perd environ 70 à 100 cheveux par jour, et, en conditions normales, ceux-ci sont remplacés par de nouveaux cheveux produits par le follicule pileux.

On peut affirmer que chez 8 personnes sur 10 qui pensent avoir une alopécie, celle-ci n’a aucun substrat pathologique. Simplement, le repeuplement des cheveux que nous perdons se produit de façon aléatoire et non immédiate. Par conséquent, l’élément essentiel réside plutôt dans le renouvellement des follicules pileux que dans la perte. Ce processus, appelé effluvium télogène, montre souvent une tendance saisonnière et dépend de plusieurs facteurs (l’environnement ou l’alimentation).

Il convient toutefois de préciser aussi qu’il existe des facteurs génétiques prédisposants qui font que ce processus de renouvellement ait une vitesse différente de celui du processus de chute naturelle auquel nous sommes tous soumis.

Types de chute

Alopécie diffuse

Alopécie diffuse | Alopécie non cicatricielle

Perte réversible et non localisée d’une portion déterminée du cuir chevelu.

Alopécie areata

Alopécie areata | Alopécie non cicatricielle

Elle entraîne des plaques chauves circulaires et est généralement réversible.

Alopécie traumatique ou due aux drogues

Alopécie traumatique ou due aux drogues | Alopécie non cicatricielle

Produite par des traumatismes de traction ou de pression. Elle est également due à la trichotillomanie, c’est-à-dire une habitude compulsive consistant à s’arracher les cheveux.

Alopécie androgénétique

Alopécie androgénétique | Alopécie cicatricielle

Dans ce type d’alopécie, il se produit une destruction du follicule pileux. La perte du cheveu est irréversible:

  • Maladies héréditaires: Ichtyose, maladie de Darier, etc.
  • Maladies infectieuses: Mycosiques, bactériennes.
  • Maladies néoplasiques: Lymphomes, métastases, etc.
  • Dermatoses: Lichen plan, lupus érythémateux systémique, sarcoïdose, etc.

< Ce site utilise des cookies propres et tiers pour améliorer nos services et analyser les habitudes de navigation de l'utilisateur. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez son utilisation. Vous pouvez modifier les paramètres des cookies ou obtenir plus d'informations en visitant notre Politique de Cookies .

Abonnement à la newsletter de MartiDerm

Vous vous êtes abonné à notre newsletter pour vous tenir informé de toutes les nouveautés de MartiDerm.

EMAIL